PROJET PINSEC : Jeunes, femmes et migrants: parcours d’intégration sociale et économique en Tunisie AID/10957/CIES/TUNISIA

Cofinancé par : l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement
Réalisé par : le Centro Informazione e Educazione allo Sviluppo – CIES ONLUS
Région géographique : Tunisie – Gouvernorat de Tunis, Ariana, Ben Arous et Manouba – Grand Tunis.
Période de réalisation : 36 mois (2017 – 2020)

Ce projet pilote de trois ans (13/04/2017 – 31/07/2020), encourage le dialogue entre la société civile et les institutions publiques pour la construction et la consolidation du processus démocratique du pays en fournissant aux organisations de la société civile, institutions et parties prenantes les instruments utiles pour comprendre et construire une société inclusive.
Cela sera possible à travers des modèles de développement durable qui impliquent les retour et les migrants de la diaspora en Italie comme groupes capables d’apporter avec leurs capacités, leurs visions différentes et diversités culturelles, une contribution à la croissance démocratique, sociale et économique au pays.
La Tunisie est un pays d’immigration et de transit pour les demandeurs et les bénéficiaires d’une protection internationale, les migrants de l’Afrique Subsaharienne, les syriens, les libyens ainsi que les femmes migrantes seules qui vivent en situations de difficulté économique et d’accès aux services de base.
De plus, les tunisiens représentent la troisième nationalité en Italie en tenant compte du nombre de retours volontaires.

Les associations de soutien aux jeunes tunisiens-es et celles pour la protection des droits des migrants ont besoin de renforcer le travail de plaidoyer et la mise en réseau avec des éléments novateurs et la conception des dispositifs opérationnels pour l’assistance sociale, médicale, juridique, la formation, l’orientation et l’insertion professionnelle.

L’objectif général du projet est de contribuer à augmenter l’inclusion sociale et économique des jeunes tunisiens-es, migrants-es et migrants-es de retour dans le cadre du processus démocratique et de la gouvernance.
L’objectif spécifique est d’améliorer les services sociaux, communautaires et ceux d’accueil et d’orientation professionnelle ainsi que la création d’entreprises dans les secteurs innovants tels que la médiation interculturelle, l’économie verte, la valorisation du territoire et de la culture.

  • 30 opérateurs appartenant à des Organisations de la Société Civile (OSC) et 10 autres des Institutions locales dont 50% de femmes qui ont besoin de formation professionnelle continue bénéficient de formation/soutien dans les domaines de la gouvernance, des services et dans les thèmes liés à l’intégration sociale/économique et la migration
  • 200 jeunes tunisiens-es et 100 migrants-es et migrants-es de retour (dont 50% de femmes) en chômage, en situation de difficultés d’accès aux services bénéficient d’autonomisation, d’orientation, de formation et d’insertion professionnelle dont 100 pour la création d’entreprises
  • 2500 bénéficiaires des services Hub
  • 1000 migrants-es et migrants-es de retour bénéficiant de services d’accueil, d’intégration, de médiation linguistique-culturelle.

La mise en œuvre du projet prévoit une série d’actions visant à :

  • Renforcer les Organisations de la Société Civile et les institutions locales pour des actions de plaidoyer et d’élaboration de stratégies et de services pour l’inclusion sociale et économique ainsi que la gestion du phénomène migratoire et de prévention de la migration irrégulière;
  • Renforcer les services pour l’orientation, l’insertion professionnelle, le développement d’idées et la création d’entreprises à travers un Hub qui représente un espace social de dialogue, d’échange et de formation quick impact training;
  • Renforcer les services sociaux, communautaires d’accueil et d’information pour les migrants et les migrants de retour.
pinsec-migrant-cies-migrant-tunisie